Programme de sécurisation incendie

 

Trois nouvelles réserves d'eau incendie (une de 60 000 litres et deux de 120 000 litres) ont été installées au cours du mois d'octobre 2018 pour venir s'ajouter aux deux déjà existantes sur le territoire communal. Le coût de ce programme est de 85000€. L'acquisition du terrain et les frais de bornage sont inclus dans ce montant. Cela représente un budget conséquent pour la commune mais cela nous permet d'être aux normes. Avec ces trois nouvelles réserves d'eau, nous complétons la sécurisation incendie de la commune et cela va également nous permettre de débloquer des permis de construire actuellement en attente.

Une légende à perpétuer

La commune se lance dans la restauration des croix des Blanques, dont l’une est classée Monument Historique. Une souscription est ouverte par le biais de la fondation du patrimoine.

                Elles sont connues sous le nom de croix des Blanques. L’une est petite (3,50m) et moderne, l’autre est très haute (9m) et portée sur un pied du XIVe siècle. Erigées face à face, de chaque coté de la route communale qui part du centre bourg du village vers le lieu-dit des Blanques, elles sont indissociable de l’histoire du village. Un patrimoine atypique que la commune entend bien valoriser en cette année du 500e anniversaire de la construction de la chapelle des Blanques, un édifice entièrement restauré et classé Monument Historique. Ainsi au printemps prochain et pour une durée estimée à cinq mois, des travaux de restauration de ces deux croix légendaires seront effectués. Soutenu par la fondation du patrimoine qui a lancé une souscription, le projet porte également sur la réalisation d’un aménagement paysager.

                Une première réunion de chantier s’est tenue le mardi 4 septembre en présence de Michel Lemercier, Maire,  de ses deux adjoints, de Marie Caron, architecte du patrimoine, et des entreprises désignées : la société vernonnaise TERH, spécialisée dans l’entretien et la restauration des monuments historiques, et l’entreprise THOMAS TP basée à Saint-Gilles-de-Crétot.

                Aujourd’hui, un problème de stabilité menace la croix la plus haute, classée Monument Historique depuis 1913. La consolidation de la structure de l’emmarchement et du socle s’avère donc nécessaire. Il s’agit aussi d’enrayer les infiltrations, de restaurer l’ensemble des parements et de nettoyer la croix sur toute sa hauteur. Le monument devra entièrement être démonté. Les travaux seront effectués sur place.Quant à l’autre croix, située au sein d’un champ cultivé, elle repose sur un lit de pierre désormais déchaussées. La partie supérieure de son fût et la base du croisillon présente des fissurations. La proximité des cultures et des engins agricoles à fragilisé la structure. Les travaux consisteront donc à la reconsolider.

Elaboration du PLUi en cours

Le conseil communautaire a engagé le 14 novembre 2017 l'élaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) de Caux Seine agglo. Ce document d’urbanisme unique remplacera à terme les documents d’urbanisme en vigueur sur chacune des communes (Plan Local d’Urbanisme sur ALVIMARE). Ce document permettra de déterminer l’usage des sols (habitat, agricole, naturel, industriel…), de définir les zones réservées à l’urbanisation et de fixer les règles de constructibilité pour les 50 communes de Caux Seine agglo.

Il devra prendre en compte les politiques nationales et territoriales d’aménagement et ainsi :

  • Intégrer les objectifs des lois récentes concernant l’urbanisme et l’aménagement du territoire (ALUR, Grenelle):
    • Lutter contre l’étalement urbain et la régression des surfaces agricoles et naturelles
    • Revitaliser les centres urbains et ruraux
    • Réduire les consommations d’énergie
    • Préserver la biodiversité et les continuités écologiques
  • Permettre l’émergence d’un projet de territoire partagé, tout en préservant et valorisant les spécificités de chaque commune.

Il déterminera ainsi les conditions d’un aménagement du territoire respectueux des principes du développement durable (en particulier par une gestion économe de l’espace) tout en répondant aux besoins de développement local. Pendant toute la durée de l’élaboration du PLUi, la population sera informée de l’avancée de l’étude et des choix d’aménagement et d’urbanisme effectués.

Location de la salle polyvalente

Location vaisselle : 1 € / couvert
Casse petite vaisselle : 2,00 €

Casse grosse vaisselle : 8,00 €
Une caution de 150 € en chèque sera demandée lors de la remise des clés.